Quels sont les sex-toys les plus efficaces ?

Publié le : 08 octobre 20213 mins de lecture

Heureusement pour certaines personnes, l’industrie du sextoy s’est bien développée au XIXe siècle, et se faire plaisir même soi-même n’est plus interdit de nos jours. Cela tombe bien, vous pouvez utiliser les vibromasseurs, les œufs télécommandés, les galets clitoridiens ou tout autres objets fantastiques à votre guise. Mais quels sont actuellement les sextoys les plus efficaces ?

Comment choisir le bon sextoy ?

Avant l’achat d’un sextoy, il est en premier lieu convenable de réfléchir sur l’usage que va avoir le nouveau joujou. Vous pouvez l’utiliser en couple ou bien seule. Si vous êtes vaginale ou clitoridienne, si vous cherchez à connaitre mieux votre corps ou cherchez simplement le plaisir brut, l’objectif vous aidera à trouver le bon jouet. Surtout, n’hésitez pas à demander des conseils à une vendeuse. Souvent, ce compagnon érotique pourra ne pas séduire à sa première utilisation, donc, il faut persévérer. Regardez sur des vidéos et comprenez comment ça marche. Si au bout de plusieurs utilisations, il ne se passe rien, c’est qu’il ne convient pas.

Un double sextoy pour un double plaisir

Certaines marques, leader dans l’industrie des sextoys, ont frappé fort avec des jouets doubles sens. Le « rabbit », ayant l’apparence d’un lapin et assez ordinaire, peut bien cacher son jeu. Il peut stimuler le clitoris, la paroi vaginale et le point G en même temps. Son usage est plutôt simple, avec son système de pince, ce sextoy se calera à l’entrée de votre vagin pour sa partie le plus grand. Sa petite partie vient alors se caler naturellement sur le clitoris. Vous y allez doucement et vous évitez de vous faire mal en le positionnant de façon à ce qu’il soit agréable. Puis, laissez le jouet faire son travail, en changeant de vitesse si besoin.

Le godemichet pour un plaisir intense

Un godemichet est un objet qui imite le pénis d’un homme, et il a déjà plusieurs siècles derrière lui. D’origine latine « gaude mihi », qui signifie « réjouis-moi », ce sextoy a traversé les âges sans nullement prendre de ride. En bois, en pierre (et oui) ou en cuir, cet objet de plaisir était autrefois thérapeutique. Les tout premiers vibromasseurs (en 1880) ont été utilisés pour apaiser les femmes hystériques afin de provoquer un orgasme (l’insatisfaction sexuelle pourrait bien nuire à la santé mentale). Fatigués de masturber les patientes, les médecins décident d’investir dans ces machines de guerre afin de les calmer. C’est ainsi qu’est né le premier vibromasseur.

Plan du site